....TOUR DU MONDE 2008 / 2010 A la rencontre d'une page de notre histoire....

A.J.L.J ARGENTINE 4

 

 

Jueves 22 enero

 

COMPLEANOS FELIZ OCÉANE y FLORENT

 

Quel spectacle au réveil (nous nous sommes posés de nuit ). C’est superbe ! Le paysage est magnifique mais ce qu’il l’est bien plus, c’est qu’il n’y a personne, c’est que les distances sont considérables, c’est que la nature semble propriétaire pour de vrai (même si l’homme l’a cantonné dans un certain espace, et qu’autour il continue de la ravager).

Elle est grandiose !

 La couleur de ses eaux, turquoise puis vert émeraude, vert sapin ou bleu nuit qui n’ont d’égal que leurs puretés et leurs transparences.

Ses forêts d’une densité et d’une diversité incroyable éclairées par une myriade de fleurs orange, jaunes ou parme.

Et, c'est évidemment mille fois plus beau en vrai!

Le bémol, c’est… Nous (affreux motorisés), la poussière, que nous soulevons à 20 km/h sur cette piste, crée un brouillard permanent et une sensation d’étouffement assez difficilement supportable. ( bien fait, nous dira t’on… on sait !)

 

Ce parc mérite vraiment d’être arpenté à pied ou à Cheval… Avec les enfants, c’est impossible, les deux derniers, sûr, sont trop petits.

 

Nous soufflons les bougies d’Océane sur une belle tarte aux framboises à San Carlos de Bariloche sur les berges du lac Nahuel Huapi. Il est 22 h30, un peu tard pour profiter de la vue, dommage !

 

Demain !

23 enero

 

Nous arpentons la petite ville touristique de Bariloche pour trouver un cadeau à mademoiselle. Elle se choisira une très belle robe. 

Aujourd'hui, c'est aussi Le grand jour pour Dapigu! Nous lui offrons une journée camping pour lui refaire une beauté et au moins un grand nettoyage!

Une Journée??? Il en faudrait 10! Mais nous ferons avec!

Ce soir, il est presque vivable!

 

Sabado 24 enero

Il pleut, il a plu toute la nuit ! Bien nous en a pris de faire le grand nettoyage de Dapigu hier !
Sur le parking du supermarché, nous trouvons un spot Internet. Deux petites heures sur msn en totale illégalité. C’est bien Internet dans le camion !

Nous traversons le parc Nahuel Huapi sous la pluie, … c’est joli aussi mais plus humide ! Nous ne pouvons pas profiter des belles balades qui se fraient un chemin dans ces grandes forêts d’alerces ( des cyprès bien plus digne que ceux de par chez nous). Ou encore, le long de ces petites rivières qui dévalent les montagnes sur des lits de gros cailloux et déboulent sur des lacs aux couleurs extraordinaires.

Nous apprécions tout de même cette pluie qui va nous permettre d’affronter les 80 kilomètres de piste sans que nous suffoquions.
Certes piste de terre sous la pluie signifie également terrain miné, glissant et boueux, mais, sincèrement nous préférons encore nous jouer la vie que profiter du paysage verdoyant sous le soleil et dans la poussière.
En fin de journée, la pluie s’arrête pour que nous trouvions un petit coin de paradis pour la nuit !
Dapigu a encore pris mal, il fait un drôle de bruit…

Domingo 25 enero

BON ANNIVERSAIRE LUCIE !!!

Journée splendide, squat paradisiaque. Comme c’est agréable ! Nous profitons, c’est les vacances ou quoi ?
Dapigu a le pot d’échappement, qui, d’ailleurs n’a plus rien de cylindrique, s’est entièrement dessoudé à la sortie du bloc… nous verrons plus tard. Pour le moment, cela fait très local !

Nous pourrions passer dix jours ici, il faut pourtant se résigner. Nous sommes attendu à San Martin De Los Andes ce soir.
Aussi, nous reprenons la route en fin d’après –midi. Nous cherchons un peu le rio, sans succès. Adrian, par téléphone, nous indique d’appeler :  «  Flavio » sur le bord du lac ! Soit !
Un jeune nous repère et Nadia, la petite amie de Flavio, nous emmène chez eux. Ils nous attendaient et ont préparé une chambre pour nous.
Super.
Ils tiennent une base de canoë sur les berges du lac et travaillent tous les jours de 11 h à 21h. ils ont 27 et 34 ans, un chien et un petit lièvre.
Flavio est avide de ce que pourra lui enseigner Didier.
La soirée empiète largement sur la nuit.
 Il n’y a pas plus de moyen que dans l’est du pays et même si les rivières sont très belles, elles ne sont pas navigables car, dans les parcs nationaux (beaucoup de parcs nationaux !). Celles qui sont accessibles sont loin et sans eaux l’été, excepté le rio Aluminé. Mais, il se trouve à 150 kilomètres,… un peu loin pour une séance.

Lunes 26 enero

COMPLEANOS FELIZ CAROLINA !

La conclusion des grandes discussions d’hier soir est que Didier encadrera les séances le matin de 9 h30 à 11h sur le lac sur 4 jours.
Les objectifs sont de former les cadres et les athlètes.
 Opération difficile quand il n’y a ni bateaux, ni portes, ni rivière. Ils sont pourtant tous vraiment motivés, c’est frustrant !

Flavio me fait penser à ces prêtres des séries télévisées américaines. Il se voue entièrement aux enfants du quartier sans même sans rendre compte. Il travaille tous les jours, mais sa maison reste ouverte, les enfants défilent. Ils sont ici chez eux, certains restent dormir là le soir.
Le matin à l’heure de l’embauche, il les embarque tous dans son camion. Ils attachent leurs chiens dans le petit jardin qui sert aussi d’atelier de réparation de bateaux. Et, le soir, il redépose tout le monde! C’est chouette.

Pour ma part, j’ai trouvé une place en ville où je capte Internet, j’y épuise la batterie de l’ordinateur, avant de me rendre compte que Didier et les filles parties deux heures plus tôt ne sont toujours pas revenus à notre point de rendez –vous… Pour sûr, je fini par m’apercevoir que je me suis trompée de place et que je ne suis donc pas au fameux point de rendez-vous !
Oups !
Ils sont rentrés à la maison. Didier voulait que les filles se bougent. L’objectif est atteint !

Sébastian, Mauro, Sol et Luz ne sont pas encore arrivés, ils ont eu un problème mécanique et arriveront sûrement demain

Martès 27 enero

BON ANNIVERSAIRE QUENTIN !

Deux séances aujourd’hui, mais les possibilités sont épuisées.
Nous passons encore une grande partie de l’après-midi sur Internet et msn de notre place pirate !
Nous mangeons en ville. Elle est adorable cette petite ville. Il n’y a pas d’immeuble, seulement de très jolies maisons en bois. Bien sûr, le côté touristique est exploité à son maximun et cela lui vaut de perdre un peu de son charme.

Miercolès 28 enero


Dernière séance sur le lac. Sebastian et les autres sont arrivés cette nuit. Nous prenons le temps et dans l’après–midi, décollons pour Aluminé où nous il est prévu que nous retrouvions Benoît et Florian. Des kayakistes français débarqués tout fraîchement en Argentine depuis deux jours !

 

 

SUITE....

l'âme en paix, l'esprit libre, le coeur joyeux sur les routes du monde....en avant pour l'école de la vie...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×