....TOUR DU MONDE 2008 / 2010 A la rencontre d'une page de notre histoire....

La France sud sud/est août 2007

 

Le besoin de bouger est toujours frémissant, nous avons prévu de le satisfaire au mois d'août.

Jé et Marie se marient à Pézenas le 8 septembre. Aussi, nous irons nous promener en France vers le Sud sud/est là où le vent nous poussera...

Le tout est de partir, l'impératif est d'être à Pézenas le 8 septembre au plus tard (jour du mariage).

Dimanche 26 août

Nous décidons de décoller aujourd'hui, nous attendions que la cousine Zia naisse, elle était prévue pour le 20, mais apparemment, elle, attend que nous soyons partis. Nous avons du mal à décoller, comme d'habitude nous préparons le camion à la dernière minute. Il n'est pas rangé de la semaine dernière. Nous étions sur le pays basque pour que Didier fasse des sous pour partir au Maroc. Ah oui, au fait, c'est décidé   ( sur un coup de tête ), nous repartons au Maroc à noël, les plages blanches ce sera avant le tour du monde ( en cas qu'elles n'y soient plus au retour!).

16h 30, c'est parti, au revoir tout le monde et Océane ( et oui, elle préfère rester avec mamie pour ne pas rater la rentrée, les gènes refont surface!). Elle nous rejoindra pour le mariage.

Tiens, nous croisons tatie Julie qui rentre d'un contrôle à la polyclinique...l'accouchement sera déclenché demain! Comme par hasard Zia!

               Tant pis, nous ne la verrons que le 8!

Nous passons chez tatie Marylène (la maman du futur marié), déposer costumes et bidouilles pour être sûr que ça arrive en état!

Finalement nous décollons à 19h30, pour faire une pause à Villeneuve sur Rivière voir la maison de Jé et Marie. Donc il est 23h 30, donc nous nous posons aussi pour dormir au petit bois de Saint Gaudens.

C'est très sympa comme petit coin, juste un peu à côté de la voie ferrée et à cette époque un peu trop sous les chênes. Rien de grave, nous sommes en Vacances!

Pour Chogan (et pour nous), c'était la "nuit test" dans son nouveau lit... Mis à part la bataille pour l'endormir et la trentaine de fois ou nous devons le sortir du filet au cours de la nuit,... c'est ...ce sera bien quand il ne tombera plus! Kaéna est toujours aussi fan du camion ( nous l'avions constaté au Pays Basque,il faut dire que finalement, elle est presque née dedans!)

 


lundi 27 août

Petite pensée au réveil pour tatie Julie, tonton Yey et Zia (en transit vers la terre).

11h30, nous reprenons la route parce que c'est les vacances! Alors où vas-t-on déjà? Ah oui c'est vrai, nous ne savons pas!

Les kilomètres défilent, plusieurs options se présentent... allez, va pour le Haut Languedoc! ça semble mignon! Il fait chaud! C'est un peu surprenant, car c'est la première fois de l'été que nous pouvons le constater!

Nous nous posons au lac de Saint Férréol. A l'opposé de la ville, car c'est la zone touristique et ... pas du tout notre style!

                                

les filles et Chogan peuvent se baigner, nous passons une bonne journée. Le soir petit squat tranquille, papa joue un peu de guitare pour endormir Kaéna, et ça marche... elle dormait même avant qu'il commence!

22h, nous repartons, car (comme à peu près partout où nous passerons) les camping-car sont interdits de 20h à 8h.

 Nous nous dirigeons vers Castres et nous dormirons au lac de Merle, nous tombons dessus par hasard, il est tard, nous ne voyons plus très bien mais ça semble pas trop mal! 23h 30, nous recevons un texto: Zia est née à 21h, bienvenue!

 En tout cas nous nous posons dans l'espace de forêt aménagé en parking, nous sommes tout seul et c'est le top.


mardi 28 août  

 Réveil en douceur, la nuit a été calme, pas de bruit, ni dehors ni dans le camion ça c'est bon!Chogan a dormi par terre, ça aide!

 Et lorsque nous sortons, le site qui nous avait paru plutôt charmant de nuit est encore plus beau que ce qu'il laissait paraître! Du coup, nous prenons notre temps avant de décoller, nous nous baladons autour du lac :c'est absolument charmant comme endroit...pour pique niquer quand il n'y a personne car le site est assez petit et le lac est juste mignon ( baignade interdite, accès au bord de l'eau plutôt restreint). Nous nous aventurons un peu dans cette superbe forêt d'ormes et de pins où trônent des arbres splendides... ainsi que le passage de l'homme dans toute sa splendeur: déboisage en masse, laissant gîser là d'énormes souches au milieu du néant, ça tord les tripes!

 

             

Nous repartons en début d'après-midi vers Brassac, mais nous n'y trouvons rien de transcendant. Du coup, nous partons faire les courses à Castres... oh et puis non, plutôt Mazamet, nous remonterons comme ça dans le parc naturel du  Haut-Languedoc.

trois courses à Mazamet et un tour pour rien ( nous nous perdons en allant nul part, le comble!), nous tombons sur un magazin de chaussures poussé là par hasard, ça tombe vraiment bien, nous avons oublié celle de Chogan à Navailles, il est pieds nus depuis le début du séjour!

  A Saint Amand, le panneau "lac des st Peyres" nous interpelle, c'est parti!

.... c'est long, ça tourne, ça monte, c'est étroit, c'est parfois de la piste... et c'est long! Mais c'est superbe, nous arrivons sur ce qui doit être un "parking champ" bourré de monde à la pleine saison et absolument desertique là tout de suite avec dans le fond le lac et des berges à balades vraiment jolies.

Nous sommes vraiment bien dans ce petit coin, il doit faire 38°c, mais les enfants supportent bien

Il est 19 h, l'heure de lancer le premier barbecue des vacances. Les enfants sont mis à contribution par leur papa pour trouver du bois.

Kaéna est toujours aussi mignone et sereine, mais à part la nuit où elle me laisse tranquille, le reste du temps, elle est dans mes bras.


mercredi 29 août

  L'option Chogan dort par terre est officiellement adoptée jusqu'à temps qu'il gère ses mouvements de nuit!

Debout 8h 30, les enfants vont au lac avec papa sans trop tarder car le temps s'annonce changeant ( nous avons eu l'orage pendant la nuit, assez sévère bien que ce matin tout soit sec), Kaéna prend son bain dans l'eternelle bassine. Pas encore un mois et déjà la vie dure!

   

A 10h30, le vent se lève et en 2 minutes le temps devient apocalyptique, les nuages sont arrivés à l'image des troupeaux de bisons du Dakota il y a cent ans, noirs, puissants et dans une "fumée de nuages"... Les enfants reviennent au galop (moins rapide mais tout de même efficace)

                                       

Pas la peine de traîner, de toutes façons nous avions prévu de bouger dans la journée. Nous démarrons, ça s'arrête! Ah ben... comme ça nous aurons une meilleure visibilité! Aller direction le Verdon...

Petite pause à Belmont sur Rance, c'est une très bonne option pour une halte, le site est très bien aménagé notamment pour les enfants en haut du village et pour les camping-car en bas, il y a une station de vidange et de remplissage.

                                 

Nous prenons les petites routes pour profiter différemment du paysage, seulement elles sont hardes,c'est fatiguant et bien plus long car finalement, c'est mignon mais pour les enfants pas vraiment interréssant,ils saturent.... et nous aussi! 21 h, nous ne trouvons rien pour se poser. un peu dépité, nous nous installerons sur le bord de la route ( qui s'avèrera être très passante de nuit!) près de Lanes! Nous sommes dans le Verdon, c'était l'objectif de la journée, pour le reste, nous verrons demain, bonne nuit!


jeudi 30 août

c' est la rentrée des classes,une petite pensée pour Océane!

9h 30, nous nous hâtons de déjeuner pour quitter cet endroit hostile! Direction le village des bories... sur la route nous trouvons de superbes sites qui nous font regretter notre nuit!!!

Bon, le village des Bories est inaccessible en camion, il y a un kilomètre et demi de marche, ce n'est rien me direz- vous, sauf quand il y a deux machins tout petit qu'il faut porter plus de quoi les alimenter, les changer,.... pour aller payer une entrée à 5 euros par personne... il y a moyen que ça me gâche la balade!

D'autant qu'il est fort probable que mon souvenir soit meurtri par le tourisme surabondant qui entraîne indéniablement la perte de charme de ce genre d'endroit...

C'est pas grave nous allons nous rabattre sur les carrières d'ocre et les cheminées de fées... 6 euros le parking, du monde, des bus en pagaille... "Bon, les enfants, le moment culturel, ce sera pour une autre fois, d'accord!"

Aller, nous nous échappons pour tenter notre chance au lac de sainte Croix, les lacs, avec cette chaleur, c'est encore la meilleure option!Le premier abord, en arrivant sur Sainte Croix sur Verdon est un peu hostile notamment pour les camping-car! La seule possibilité est de stationner sur un " parking d'entassement à l'enfilade" et d'aller en ville ou au lac à pied, pas moyen de dormir ailleurs!

Nous poussons vers le bout du lac... côté Bauduen et nous installons sur un bord super sympa. Bien sûr interdit au camping-car de 20h à 8h, mais il y a un camping-car autrichien qui nous rassurent "no problem!", ils sont là depuis une semaine et personne ne leur a rien dit!

C'est bon nous posons le campement!

nous avons eu un petit soucis, avant de partir, nous avons basculé les deux cent litres d'eau de l'avant à l'arrière. Pratique mais les cols ont eu raison de l'étanchéité du trop plein!!! Nous avons perdu une quinzaine de litres. En soi ce n'est pas énorme, sauf quand elle se déverse dans les placards de vêtements des deux derniers!!! Ca donne un étendoir improvisé assez peu esthétique!

                                        


 

vendredi 31 août

Le cadre est idéal, c'est très beau, nous sommes seuls avec les autrichiens. Très vite, leur fille de sept ans vient attirer l'attention des nôtres (toujours aussi farouches). Heureusement, elle est tenace, les filles finiront par dépasser leur "associabilité" et le trio par devenir rapidement inséparables.

L'eau est chaude, le seul hic est la plage de cailloux plutôt agressifs ( même pour mes pieds d'irréductible, c'est dire!)

 

   

   L'endroit se prête à la poésie et à la musique: Klaus est un professionnel de Sitar ( splendide instrument), du coup, Didier profite de l'ambiance pour y fondre sa guitare...

 

Le village est à un kilomètre et demi, nous y allons régulièrement faire un tour, c'est très mignon et surtout quel plaisir de s'y balader sans affronter la masse touristique...

A chaque coin des petites ruelles encaissées, nous sommes surpris par une touche artistique, un encadrement, une pancarte, un chat, une boutique aux milles charmes ou je trouve bien évidemment de quoi alléger le porte monnaie et même une tenue pour le mariage (au cas où!)

 

                   

 

  samedi 1° septembre


 

 Journée paisible, entre balade au village, visite de l'exposition de playmobile (un peu cher pour regarder des gens s'amuser mais c'est certainement pour amortir la boîte de jeux et cela plaît aux enfants, alors... ) et farniente sur le lac...

La belle vie...Les affinités s'établissent avec les autrichiens. Au début, nous parlons anglais, mais il s'avère que Radha parle très bien français. Emilie ne voit que par Naomi, nous irons au lac ensemble cette après-midi.

Noah, (le petit frère de Naomi) possède un super gilet pour apprendre à nager. Il est encore petit (17 mois), sa maman le prête à Emilie, qui est ravie, et nous propose de lui racheter. Il est neuf et nous n'en trouvons pas des si bien en France. ça marche pour nous, nous allons retirer du liquide dans la petite ville à 15 km de là! Emilie reste avec sa copine et ses parents. 


 

dimanche 2 septembre

Il fait toujours aussi beau, ce matin c'est le marché à Bauduen. Nous tâchons de nous lever un peu plus tôt pour en profiter.... 11h, nous sommes prêts!

Trois courses et demi, une petite glace pour garder le moral des troupes pendant la balade, nous croisons nos "voisins de squat", c'est bien agréable...

Retour au campement et petit repas tranquille...

Mais très peu de temps après, nous sommes encore sur la digestion et l'ambiance de vacances paisibles vient à être brisée: " Bonjour, je suis le maire du village..." Nous savons ce que cela signifie, ce n'est pas une visite de courtoisie... En même temps nous savions que nous n'étions pas autorisé à rester là, en  même temps, il a  attendu que nous ayons fait nos emplètes au marché,  histoire de  payer notre camping sauvage. J'estime que nous sommes quites. il nous somme gentiment de quitter les lieux.

Nous avions prévu de partir demain, ce n'est pas trop grave, mais nos voisins pensaient se faire une semaine de plus...

Petite session lac et goûter d'adieu, Emilie a un gros pincement au coeur. Mais, nous nous reverrons c'est sûr, peut-être l'été prochain à Navailles, ou lorsque nous irons en Autriche en mai 2010... A bientôt,

 

Direction les gorges du Verdon, nous les traverserons demain, nous dormons sur une aire de pique-nique bitûmée à Aiguines. Bonne nuit!

 


 

 

lundi 3 septembre

9h00, il est temps de se lever et de déserter, nous sommes en bord de route et le site n'a vraiment rien d'extraordinaire.

Les gorges, s'est grandiose mais nous n'en profitons pas vraiment, descendre les enfants à tous les points de vue n'est pas envisageable. Le côté rando est aussi à exclure, nous n'avons pas assez de temps et des enfants un peu petit pour ce genre d'expédition.....

...... Au retour du "worldchildtrip", nous pourrions nous tenter les gorges en canoë, c'est noté!

Nous faisons les courses à Draguignan, plus Décathlon, une des douches solaire nous a laché!

puis, nous nous mettons en quête d'un endroit sympa pour manger .... 15h 30, bon il fait faim. Ici, ce n'est pas génial, tant pis... Evidemment, nous trouverons quelques trois kiomètres plus tard, un endroit splendide ( à côté de l'abbaye), mais c'est trop tard!

Fin d'après-midi, nus descendons sur Toulon, un peu galère, d'autant que nous savons que Dapigu et son étiquette de camping-car ne sont pas les bienvenus. Nous trouvons malgrès tout un petit coin à Bausset.

Demain, nous irons voir Daniel, un copain de papa qui habite à Seynes sur Mer.

Bonne nuit.

 


 

mardi 4 septembre


mercredi 5 septembre jeudi 6 septembre vendredi 7 septembre samedi 8 septembre dimanche 9 septembre

 

Maroc 07


 

l'âme en paix, l'esprit libre, le coeur joyeux sur les routes du monde....en avant pour l'école de la vie...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site