....TOUR DU MONDE 2008 / 2010 A la rencontre d'une page de notre histoire....

A la rencontre des enfants du monde par le biais de l'école

 

 TOUR DU MONDE DES ECOLES
     Tour du monde d’ octobre 2008 à juin 2010
        Prendre le temps d’apprendre à vivre et se rendre compte de la valeur et du potentiel humain...
                                 ... Partir à la rencontre de l’autre par le biais des enfants.
L’enfant, c’est le symbole de l’innocence, c’est l’ouverture d’esprit, c’est l’avenir….
 Et nous en avons cinq !!!
Alors quelle meilleure école de la vie que celle qui pourra leur montrer le monde au travers de leurs yeux et non de celui des adultes, des médias…
 
A eux, avec toute leur intelligence d’avancer, de comprendre, de voir, de revenir raconter et de vivre cette aventure avec la plus grande liberté dont ils puissent jouir.  

 

   Enfants d’ici, Enfants d’ailleurs…Et s’ils étaient Tous dans la même classe pour un instant ?

  

 

Pourquoi un projet avec l’école ?

 

 Nous ne voulons pas couper nos enfants de notre société, seulement qu’ils constatent qu’il existe d’autres façons de vivre, avec d’autres moyens, dans d’autres espaces et qu’ils en reviennent riches de pouvoir faire leur vie en France ( ou ailleurs).

  A partir de là, l’école qui est motrice de nos sociétés a une importance capitale pour la construction personnelle et sociale de nos enfants. Et il est donc fondamental qu’elle reste au cœur de leur vie au cours de ce projet.

 

 

Au-delà du bénéfice pour nos enfants, nous imaginons que les autres peuvent également tirer profit de ce partage des cultures, de cette découverte du monde à la fois si lointain et si proche.

  Dans cette optique et avec la technologie dont  nous avons le privilège de bénéficier, il nous semble parfaitement accessible de monter un projet basé sur l’échange par le biais de l’informatique et d’Internet et de la trace écrite afin que tous puissent y accéder (enfants d’ici et d’ailleurs).

  

Nos objectifs sont axés sur nos enfants, ceux des écoles françaises, ceux que nous rencontrerons.

 

 OBJECTIFS :

  - maintenir nos enfants en contact avec leur école (le système, leurs amis, les enseignants)

-         Faire partager la rencontre à tous les enfants (France et reste du monde)

-         Bâtir un projet d’école  (pour les écoles intéressées)

-         Projet informatique et Internet

-         Découverte du monde géographique et culturel

  

           Nous disposons pour l’instant de peu de moyen mais ils semblent presque suffirent

 

MOYENS :    

  -    site Internet

-         Cybercafés présent dans le monde entier

-         bloc sténo (vierge) pouvant être fabriqués à partir des photocopies ratées et inutilisées présentes en  masse dans les écoles et les espaces bureautiques

-         blocs sténo  (fabriqués également) remplis par les enfants des écoles françaises

-         feutres, stylos, crayons

-         contacts avec les écoles intéressées les France

-         prise de contact avec les ambassades pour accéder aux écoles étrangères

  

Nous envisageons de partir 21 mois avec un capital financier permettant de pallier aux frais de carburant, de transports maritimes et d’avion  seulement.

Aussi notre périple sera « chapoté » par la nécessité de travailler dans certains pays.

 Nos points de chutes et les possibilités de travail sont déjà prévus pour la plupart. Ainsi certains endroits seront plus exploités que d’autres et nous serons tributaires de ce facteur.

 

C’est pourquoi le déroulement de notre projet nécessite une certaine rigueur tout en devant conserver de la souplesse, ce n’est pas un voyage touristique !

 

DEROULEMENT :    

                        A partir de janvier 2008, nous souhaiterions que les enfants des classes concernées aient à leur disposition en fond de classe (ou ailleurs bien entendu) des blocs sténo vierges auxquels ils pourraient accéder durant leur temps libre au cours de l’année.

Sans consigne, libres d’y évoquer leur quotidien par des dessins des écrits, des collages.

Juin 2008, nous récupérerions les blocs sténo dont il serait conservé une photocopie (à voir dans quelle mesure c’est faisable !)

  

               Octobre 2008, après un mois de classe et de rappel du projet, départ !

Avec tous les blocs sténo (vierges et pleins, ils seront utilisés pour l’échange de culture, d’idées, pour établir un moyen de communiquer....), également les feutres, les crayons, les stylos…

 Pour nos enfants, les programmes scolaires (et peut-être si c’est possible, les livres scolaires avec lesquels travaillent les enseignants d’Océane et Emilie, à voir …).

            Récupération éventuellement de matériels scolaires dans des associations auprès desquelles nous aurions démarché.

 

            Sur place (!), toutes les semaines, nos enfants feront un compte rendu sur l’ordinateur, que nous ferions parvenir en France via le net  (photos, textes…)

Tous les 15 jours il pourrait être programmé dans le cadre d’un projet informatique (brevet informatique et Internet), des petits groupes d’élèves par roulement qui procèderaient à un échange en direct avec nos enfants (et ceux d’ailleurs quand c’est possible). On peut envisager que les enfants ayant été sur l’échange de la semaine laissent une note à l’attention des autres…

 

            Tous les trimestres, dans la mesure du possible, nos enfants pourraient faire les mêmes évaluations que leurs camarades de classes.

          --- Prise de contact avec l’inspection académique pour savoir quelles sont les dispositions à prendre et les exigences à remplir. ---

           

novembre 2007 : prise de contact avec l’inspection académique ; il n’y a pas de problème pour la scolarité des enfants ( les nôtres). Il faudra prévenir l’inspectrice du secteur en septembre 2008 pour officialiser le départ.

               

Enfin dans les écoles que nos enfants fréquenteront, lorsque nous serons sur place pour un moment (en fonction de notre situation et des possibilités d’intégration), nous procéderons aux échanges de blocs sténo :ceux des enfants des écoles françaises contre les vierges fournis par nous et remplis par les enfants du pays.

 

            Nous ne pensons pas pouvoir faire un saut en France au cours des deux ans (pour des raisons financières) mais l’occasion peut devoir se présenter ou s’envisager. Dans ce cas nous ferions un point dans l’école du village seulement (pour des raisons de disponibilité et de temps).

Sinon, le  retour est prévu en juin 2008, pour pouvoir rendre compte dans les écoles de notre aventure commune avec les précieux blocs sténo du bout du monde.

 

            Projet de livre regroupant ces fameux blocs sténo (y compris ceux des enfants français, d’où l’intérêt de photocopies).

             Si nous arrivons à nous faire éditer, où à le faire nous même, nous pouvons envisager d’en envoyer un dans chaque école ayant participé.

             Possibilité d’établir des correspondances avec les écoles du bout du monde.

Ouverture sur le monde et l’avenir garantie !

 

 

 
l'âme en paix, l'esprit libre, le coeur joyeux sur les routes du monde....en avant pour l'école de la vie...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site
Création de site Amiens